Bilan de culture : novembre

Vous lisez ci-dessous un bilan de tout ce que j’ai regardé, écouté et lu (en français) pendant le mois de novembre.

A regarder

Plan Cœur – l’épisode spécial coronavirus

Une série télévisée qui est pleine d’âneries, d’amour et d’amitié chez une bande de jeunes de notre siècle à Paris. 

Plan Cœur est une comédie, disponible sur Netflix.   La série met en scène Elsa, une Parisienne de 30 ans, qui n’arrive pas à oublier son ex.  Comment oublie-t-on un ex ? Trouver quelqu’un de nouveau est ce que ses amies cherchent pour elle.  Elles recrutent un prostitué, nommé Julio, pour l’aider après cette rupture douloureuse.  Malgré leurs bonnes intentions d’aider une amie qui souffre, qu’est-ce qui pourrait mal tourner ? 

Les 2 premières saisons révèlent l’histoire d’amour entre Elsa et Julio, tandis qu’ils gèrent la pression sociale des amis et des ex qui ne semblent jamais disparaitre.

Cet été la bande d’amis était de retour avec un épisode spécial coronavirus.  Comme le reste du monde actuel, ils se trouvent confinés en plein pandémie.  La série est toujours teintée d’humour mais cet épisode présente une vision très réaliste quant aux sentiments contradictoires en ce qui concerne le coronavirus et ses effets nocifs sur la santé, les relations, et la vie sociale. 

Je recommande que vous regardiez cette série française car c’est de la comédie en or !

a écouter

‘AYA’ – le nouvel album d’Aya Nakamura

La sortie du nouvel album d’Aya Nakamura ‘AYA’ s’est passée plus tôt dans le mois.   L’album met en scène des collaborations entre Aya et d’autres artistes tels que Stormzy et Ms. Banks.  Elle est déjà connue pour ses tubes de l’an dernier tels que Djadja et Pookie.  Malgré le succès de cette jeune chanteuse, la sortie de son album a attiré autant de critiques que d’éloges sur la base de ses paroles et la langue française. 

Un député français l’a récemment saluée pour sa réinvention de la langue française, mais cela reste également une source de critiques.  Il y a certains qui pensent que ses chansons posent une menace à la langue française.  Cela soulève le débat sur la langue et deux questions pertinentes :  Faut-il protéger la langue ou faut-il la laisser évoluer ?  Dans un monde multiculturel, faut-il surement célébrer le développement de la langue.   Aya Nakamura est d’origine malienne et elle a grandi en Seine-Saint-Denis. Elle met en musique une langue française métissée, et elle continue à défendre et célébrer les femmes dans ses paroles.  Je crois qu’il faut la saluer pour sa contribution à la musique urbaine, en plus d’avoir ajouté un aspect vivant à la langue française à travers sa musique, qui reflète très bien la diversité des accents et des dialectes qu’on trouve en France aujourd’hui.  

The ME-MI podcast

Je suis tombée sur ce podcast sur Spotify il y a quelques mois quand je cherchais quelque chose de bien à écouter.  ‘The ME-MI podcast’ est un podcast intersectionnel dans lequel l’hôtesse discute sur une grande variété de thèmes.  Elle nous incite à être plus engagés lors des discussions sur les sujets tels que la santé mentale, la politique, les féminismes et l’antiracisme.   Dans l’épisode le plus récent il s’agit de l’éducation sexuelle, les tabous, et la honte.  Cela vaut le coup d’y jeter une oreille ! Le podcast a une page Instagram @thememiprojectpodcast que vous pouvez consulter pour plus du contenu.

https://www.instagram.com/thememiprojectpodcast/

A lire – Coin lecture

Victoire, les saveurs et les mots

Maryse Condé, écrivaine d’origine guadeloupéenne, a écrit le roman Victoire, les saveurs et les mots en 2006 dans lequel elle nous raconte la biographie imaginaire de sa grand-mère maternelle. Victoire, née d’une adolescente femme de chambre qui est morte en couche, a la peau blanche et les yeux clairs, et par conséquent elle n’avait jamais trouvé sa place dans la société.  Condé nous emmène dans l’archipel guadeloupéen au tournant du XX siècle ; elle peint l’image d’une Guadeloupe métissée où la couleur de la peau a longtemps servi à une démarcation visible dans la société.     

Victoire ne savait pas lire ni écrire, mais elle savait bien cuisinier.  Elle travaillait en tant que cuisinière au service d’une famille de blancs pays. *    

*Les personnes blanches, origines de la France métropolitaine qui se sont installées aux Antilles depuis le XVI siècle. Ils sont aussi appelés les blancs créoles.  Traditionnellement, les blancs pays contrôlaient les affaires de l’ile pendant l’époque colonial et esclavagiste. Par exemple, ils étaient les gérants des plantations de coton, de canne à sucre et de bananiers. Ils ont continué à exercer le contrôle dans l’ile pendant la période de post-émancipation. 

Bien que Condé n’ait jamais connu sa grand-mère, elle écrit dans une façon chaleureuse en donnant une voix à une femme qui n’en avait pas une auparavant. Condé unifie son art de l’écriture avec celui de sa grand-mère, la cuisine, dont leur créativité renforce ce lien familial.

A l’instar de beaucoup d’œuvres de Maryse Condé, des thèmes signifiants appartiennent à ce roman :  la femme antillaise et sa place dans la société ; les relations entre mère et fille.

Maryse Condé est très connue pour ses romans dans lesquels elle donne une voix aux femmes antillaises. Elle a fait une grande contribution à la littérature post-coloniale et les débats qui l’entourent.  Après avoir découvert cette écrivaine lors de mon séjour en Guadeloupe, il ne fait aucun doute qu’elle est devenue un de mes auteurs préférés.

D’autres œuvres par la même auteure que je vous recommande à lire aussi :  

La Belle Créole – Il s’agit d’une femme blanche et un homme noir qui vivent une histoire tragique d’amour en Guadeloupe à la fin du XX siècle.

Desirada – L’histoire d’une femme guadeloupéenne qui passe sa vie à chercher ses racines familiales.

Victoria Evans

One thought on “Bilan de culture : novembre

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s