Comment survivre à l’université française

Rosie nous parle du premier semestre de son année à l’étranger où elle a étudié à l’Université de Lyon 3.  Elle est étudiante en 3eme année, et elle étudie allemand et français (ab-initio).   Elle nous donne des conseils très utiles en soulignant quelques différences entre les deux systèmes éducatifs.

Les universités françaises sont très différentes par rapport aux universités anglaises. Dans cet article je soulignerai les différences qui sont les plus importantes pour vous et je vous donnerai aussi mes conseils personnels.  

Premièrement, il faut savoir que le système français est extrêmement désorganisé. Il n’est pas évident de savoir comment on peut trouver des informations sur des cours ou ceux que vous êtes en mesure de prendre. Vous devez prendre la responsabilité de votre propre emploi du temps et vérifier quels cours vous pouvez prendre selon les exigences de votre université d’origine – l’université française s’en fiche normalement.  

Une autre chose que je voudrais souligner, c’est que cette année n’est pas une année pour se mettre au défi – tous les modules seront difficiles. Trouvez des modules de la première et deuxième année et peut-être des modules qui sont similaires aux modules que vous avez pris en Angleterre. Rien n’est plus démotivant que d’avoir l’impression qu’un cours est impossible.

Une fois que vous avez commencé vos modules, je recommande d’utiliser un ordinateur portable pour prendre vos notes. Les professeurs parlent très vite et de temps en temps il est difficile de suivre. C’est naturellement plus facile, si vous vous devenez amis avec des étudiants français mais c’est parfois difficile. Donc je vous recommande de vous asseoir derrière un étudiant français avec un ordinateur portable afin de vous aider.

Vous devez être présent pour TOUS vos cours parce qu’il n’y a rien en ligne. Si vous manque une classe, vous manquez le contenu du cours. Les professeurs ne donneront pas de notes si vous manquez un cours ou vous ne comprenez pas un sujet – c’est votre responsabilité, pas la leur.

Cependant, il y a certains professeurs qui rendront l’examen un peu plus facile pour des étudiants étrangers. Par exemple, pour mon module de linguistique il nous donné notre examen final comme contrôle continu et pas un examen de quatre heures (comme pour les étudiants français). Vous devriez prendre des cours comme ça.

Finalement, la question des amis. Évidement vous voulez devenir ami avec des étudiants français – c’est important. Mais pour votre propre santé mentale vous avez besoin d’amis internationaux qui parlent anglais. Pour moi, il y avait une discussion collective sur Facebook avec des personnes de mon pays d’origine avant d’arriver en France. De plus avec l’internet il y a beaucoup de moyens de trouver des anglophones. C’est aussi plus facile de participer à des évènements francophones si vous avez des amis qui sont dans la même situation que vous.

En général, j’ai beaucoup aimé mon expérience en France. J’ai rencontré de nombreuses personnes agréables et j’ai réussi tous mes examens. Assurez-vous de faire autant de choses culturelles que possible et de ne pas rester dans une bulle anglaise.

Rosie Flanigan

One thought on “Comment survivre à l’université française

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s