Où est-il hiver ?

Pour la première fois, il y eu de la neige à Hawaii. On vient d’avoir un février le plus chaud qu’on ait jamais eu au Royaume-Uni. Il y eu un tsunami de glace à New York et des incendies de forêt partout dans le monde…

On ne peut plus éviter ce problème qui affectera tout le monde.

Je suis de plus en plus préoccupée par le manque apparent d’action et le manque de volonté de créer un changement urgent en ce qui concerne les changements climatiques.

Il fait 20 degrés Celsius en février, mais je ne vois aucune urgence dans le débat sur le climat. Nous vivons actuellement une catastrophe environnementale sans précédent dans l’histoire de l’humanité, mais il semble que peu d’actions ou de tentatives radicales aient été prises pour que les entreprises, les gouvernements ou les individus se mobilisent pour modifier leurs actions en conséquence. L’action de ceux qui sont au pouvoir doit être prise globalement et le Royaume-Uni devrait donner l’exemple à suivre. L’occurrence croissante des problèmes climatiques me fait peur, et cela m’étonne que ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Cela nous mène à plusieurs questions : Le bien-être du « peuple » n’est-il pas fondamentalement négligé si la planète sur laquelle nous vivons est également négligée par ceux qui ont le pouvoir ? Pourquoi les membres du gouvernement réagissent comme s’ils étaient incapables d’essayer de régler un problème qui menace toute l’humanité ? Où est la motivation collective et la coopération sociétale  requis pour faire face à un tel problème ?

Le pouvoir que le gouvernement tient est une opportunité immesurable afin de promouvoir un comportement positif pour le climat  et d’encourager un changement révolutionnaire, sans lequel l’espèce humaine est vouée à un destin malheureux. L’attrait de la prospérité économique d’un pays ne signifie rien si nous négligeons le bien-être et la durabilité de la terre.

On ne peut pas nier systématiquement les signes répétés de la détérioration de la terre, sous nos yeux. Nos yeux sont grands ouverts, nous savons quelles questions doivent être posées et à quoi il faut s’attaquer. Il est temps que le gouvernement britannique ouvre également les yeux.

Je vous en prie, traitez les changements climatiques avec une grande importance et avec urgence de la même manière comme je l’ai exprimé dans cet article.

Martha Doherty

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s